Mentions légales

Ajouter ce site à mes favoris

Conseiller ce site à un ami

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Psychanalyse et hypnothérapie : quelles relations entretiennent-elles vraiment ?

Psychanalyse et hypnothérapie : quelles relations entretiennent-elles vraiment ?

Le 07 novembre 2016
Psychanalyse et hypnothérapie : quelles relations entretiennent-elles vraiment ?

Freud s'est distancié de l'hypnose lorsqu'il a créé la psychanalyse. Aujourd'hui, l'une et l'autre ont beaucoup évolué.

L'hypnose classique est aujourd'hui l'apanage de l'hypnose de spectacle. Les hypnothérapeutes, eux, ne pratiquent plus que l'hypnose ericksonienne, ou la nouvelle hypnose, qui intègre d'autres techniques comme la PNL (Programmation neuro-linguisitique), ou encore l'hypnose humaniste. L'hypnothérapeute s'adresse à l'inconscient de la personne qu'il invite à se reprogrammer. L'hypnose permet de traiter de nombreuses problématiques, somatiques en particulier, en respectant toujours le traitement médical préconisé, s'il y en a un. L'hypnose relève des thérapies brèves. Dans la plupart des cas, une à dix séances suffisent.

La psychanalyse permet au patient de changer grâce à une meilleure connaissance de son inconscient. C'est un travail en profondeur de longue haleine, même si les psychothérapies psychanalytiques, plus courtes, ont souvent pris le relais. Les changements acquis par un travail psychanalytiques sont des changements durables du fonctionnement de la psyché dont les bénéfices se font également ressentir au niveau somatique.

Il peut être intéressant pour certains patients d'associer des séances d'hypnose à des séances de psychothérapie psychanalytique pour dépasser rapidement des symptômes invalidants, comme des troubles du sommeil, des migraines et toutes sortes de douleurs.

 

Agrandir le texte

A | A+ | A+

Vous êtes ici :