Troubles du sommeil et la psychothérapie - Paris

Les troubles du sommeil font certainement partie des troubles les plus fréquents. On les rencontre à tout âge.

Quand on parle de troubles du sommeil, il faut d’abord s’assurer que cette insomnie (manque de sommeil) ou cette hypersomnie (besoin excessif de sommeil) ne fait pas partie du tableau d’une maladie dont elle serait le révélateur ou la conséquence. Il convient également de s’interroger sur son hygiène de vie. Une mauvaise hygiène de vie peut en effet causer des troubles du sommeil : chambre surchauffée ou bruyante, activités excitantes avant le coucher, longues heures passées à jouer à des jeux vidéos, alimentation inadaptée (repas du soir trop lourd, boissons excitantes, etc.), horaires décalés…

Il est normal que le nourrisson ait besoin de quelques mois pour s’adapter au rythme jour-nuit. Cependant, au-delà de trois mois, les pleurs nocturnes du bébé sont la manifestation de quelque chose qui ne va pas, et qui réside le plus souvent dans le lien des parents à leur enfant. Quelques entretiens parents-bébé avec un psychologue psychanalyste psychosomaticien, parfois un seul, permettent d’éviter des mois d’insomnies. Pour diverses raisons, inhérentes à l’histoire de chacun, il peut en effet être difficile à certaines mères, mais aussi à certains pères, de se séparer de leur enfant la nuit, ce qui induit les pleurs du bébé.

Les troubles du sommeil de l’enfant jeune peuvent se manifester sous forme de cauchemars ou terreurs nocturnes. Ils peuvent également être liés à de l’énurésie, l’enfant ne se réveillant que lorsqu’il est mouillé. Ces troubles du sommeil de l’enfant et plus tard de l’adolescent peuvent avoir des causes très variées, souvent en lien avec des angoisses inconscientes qu’il convient de travailler avec un psychologue psychanalyste.

Chez l’adulte, les troubles du sommeil peuvent avoir une origine psychologique liée au stress, à la dépression ou encore à un traumatisme (deuil, accident), mais ils peuvent également avoir une origine somatique au décours d’une maladie, dont certaines maladies à crises douloureuses (migraines, asthme, etc.). Quelle que soit l’origine des troubles du sommeil, un travail psychanalytique apporte un apaisement et une amélioration.

Les troubles du sommeil de la personne âgée sont extrêmement fréquents et difficiles à traiter, car ils participent d’un dérèglement du fonctionnement de l’organisme. S’ils sont en lien avec une dépression de la personne âgée, des entretiens psychanalytiques apportent un mieux-être.

Retour à la page précédente Me contacter

Agrandir le texte

A | A+ | A+

Vous êtes ici : Accueil | Spécialités | Troubles psychosomatiques | Troubles du sommeil