Mentions légales

Ajouter ce site à mes favoris

Conseiller ce site à un ami

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Fin de la thérapie ou de la psychanalyse : comment savoir quand le travail est terminé ?

Fin de la thérapie ou de la psychanalyse : comment savoir quand le travail est terminé ?

Le 07 novembre 2016
Fin de la thérapie ou de la psychanalyse : comment savoir quand le travail est terminé ?

Quand un patient entreprend un travail psychanalytique, psychothérapie ou psychanalyse, il demande souvent combien de temps va durer ce travail. Et il est souvent déçu par l'absence de réponse de l'analyste qui ne peut, bien évidemment pas prédire la durée de la thérapie ou de l'analyse.

Il est en effet impossible de connaître à l'avance la durée d'un travail analytique. D'une part, le temps n'existe pas pour l'inconscient. D'autre part, chaque patient présente une problématique différente, et il est impossible de savoir à quel rythme le processus psychanalytique va se dérouler. Certaines personnes avancent rapidement, d'autres doivent surmonter de nombreuses résistances. De plus, au fur et à mesure de l'avancée du travail, le patient découvre de nouveaux aspects de son fonctionnement, qu'il va explorer plus avant. Ce travail n'aurait alors pas de fin ?

On considère que le travail psychanalytique touche à sa fin lorsque le patient est capable d'aimer et de travailler, ce qui signifie qu'il est en paix avec lui-même, que les conflits avec autrui sont abrasés, et qu'il est capable d'entreprendre avec efficacité et bonheur.

La psychothérapie ou l'analyse s'achève en principe d'un commun accord entre le patient et le psychanalyste. C'est néanmoins le patient qui décide en dernier ressort, et il peut à tout moment mettre librement un terme à son travail analytique.

Agrandir le texte

A | A+ | A+

Vous êtes ici :